Alain VANKENHOVE

Alain VANKENHOVE

TRUMPET PLAYER

TRIO JONATHAN

DATA LIVE PROJECT

SOURCE … le temps s’arrête, tout prends sens … tant de gestations, tant d’agitations sur cette Terre … retour à Ma Source, retour à La Source, c’est le retour chez Soi, le retour chez Nous...

Trompette et machines

Alain Vankenhove Solo « DONQUI » Pour le contenu purement poétique j’ai puisé mon inspiration dans le récit de Don Quichotte écrit par Miguel Cervantès. Cet être imaginaire a offert à la musique son côté itinérant, dodelinant,...

TRIO JONATHAN

Biography

He begins the trumpet at the age of seven years in Nevers[FR], Paris continuous learning at the CIM Jazz and parallel classical music at the... Read More "Biography"

DATA LIVE PROJECT

SOURCE

… le temps s’arrête, tout prends sens … tant de gestations, tant d’agitations sur cette Terre … retour à Ma Source, retour à La Source, c’est le retour chez Soi, le retour chez NousL’Être

La batterie, de la terre au ciel, des tambours africains aux cymbales européennes

La guitare, ayant subit une première augmentation avec l’avènement de l’électricité, nourrie d’effets analogiques

La trompette, elle, vielle et éternelle dame qui n’a de cesse de traverser les époque, la jazz l’a électrifiée, et maintenant électronisée avec l’utilisation de logiciels de traitements de sons.

Les instruments réunis ont pleins de choses à se raconter, et malgré une modernité avérée, une profondeur liée à leur histoire confère à la musique de ce trio un jazz majestueux, ineluctablement actuel et rafraîchissant.

Biography

He begins the trumpet at the age of seven years in Nevers[FR],... Read More "Biography"

Trompette et machines

Alain Vankenhove Solo « DONQUI »

Pour le contenu purement poétique j’ai puisé mon inspiration dans le récit de Don Quichotte écrit par Miguel Cervantès. Cet être imaginaire a offert à la musique son côté itinérant, dodelinant, ses questionnements parfois contradictoires, la plupart du temps mystiques et surtout une fantaisie très communicative. Pour l’aspect plus technique ce solo trompette et machines, tel un homme orchestre au pilotage de sa monture improbable a été l’occasion d’approfondir les différents rapports homme-machines.
L’un inspirant l’autre, et réciproquement je me suis follement amusé à mêler l’écriture électronique né d’un long processus de programmation de machines virtuels, l’augmentation de la production sonore de ma trompette par des effets inédits, et agissant en temps réel tout au long des quatre pièces du répertoire.
Pendant le processus « live », la part d’improvisation posée sur ce décor sonore électronique prend toute sa place, fait surgir tout naturellement des lignes directrices mélodiques, jouées, chantées, des plages harmoniques pianotées, électronisées et des « Drums Machines » singulières. Un festival  sonore sur les traces d’El ingenioso hidalgo don Quixote de la Mancha totalement inouïe et festif.

Résidence création DonQui I
La Dervallière (Le Mans-France)    13-28 oct 2011
Concert de présentation
La Dervallière                                      29 oct 2011
Création Jazz Festival of Recife
Recife-Bresil                                        12 nov 2011
La péniche « A l’improviste »
Paris-19                                                17 janvier 2012
Résidence création DonQui II
La boîte à Meuh -Le Mans                1-12 août 2012
Jazz Campus en Clunisois
Cluny-France                                       26 août 2012
Festival au Sud du Nord
Etrechy-Ile de France                       13 Sept 2014

Point of views 4Tet

Création octobre 2015

Enregistrement août 2016

Sortie de disque 3 novembre 2017

[VANKENHOVE/CAINE/BALLARD/BOISSEAU]

alain siteboisseau sitecaine site

ballard site

La  rencontre avec Uri Caine, compositeur et pianiste émérite (Variations Goldberg-

Syndrome of Othello) a été l’occasion de découvrir « de l’intérieur » sa musique.

J’ai été immédiatement séduit par sa façon si singulière d’appréhender le répertoire classique, en faire émerger l’essence, lui donner un nouvel éclat par l’apport de sa culture jazz, avec un brio et une légèreté qui n’a pas d’égal dans le monde la musique aujourd’hui.

Lors de mon passage dans le Lester Bowie Brass Fantasy, j’ai été fort marqué par cette musique aux couleurs teintées de cette si atypique « serious-fun » attitude. Cette vision mélangeant une musique réfléchie à l’énergie des musiques populaires  n’a cessée de me poursuivre et marquer de son empreinte ma façon de faire la musique.

Ce que je retiens de mes années de jeunesse « hors musique » ou j’apprenais le dessin d’objets industriels, c’est la position de l’œil sur l’objet. Je n’ai cessé de faire de même avec la musique, changer d’angle de vue, pour donner au processus d’écriture plus de relief, plus de justesse, plus de richesse.

Après une image sonore « beyound mountains » très contemporaine, où mes univers improvisés et écrits du moment s’intriquaient à plaisir, j’explore, avec « point of views » les surfaces et profondeurs de l’héritage du jazz modern, inspiré de mes plages « Blue Note » préférées, et nourrit par mes expériences dans les musiques européennes.

Par cette rencontre, j’ai voulu confronter nos points de vues, si proches et si lointains, subtilement empreints d’expériences communes dans les musiques écrites et improvisées.

« Point of views » devient le reflet de nos expériences, une passerelle entre deux continents, deux territoires, deux cultures, le jazz et la culture européenne.

J’ai voulu une formule à quatre musiciens pour exprimer ce partage de points de vues, alors quoi de plus réjouissant que de convier deux compères aguerris, Sébastien Boisseau, à la contrebasse et Jeff Ballard, à la batterie pour poser ensemble les jalons de ce nouveau répertoire et magnifier cette rencontre.

Musicalement vôtre,

Alain